• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 20 janvier 2011
( 20 janvier, 2011 )

En Amour tous les hommes sont égaux

 En Amour tous les hommes sont égaux dans l'Amour 715894377

Naïm
Sais-tu que l’on peut mourir d’Amour
En hiver
Plus vite que l’on meurt de froid ?

Naïm,
Sais-tu que l’on peut mourir d’Amour
Au soleil
Sans manquer de pain, ni de sel
De vin, ni d’esprit ?

Naïm,
Pour peu que l’on ait aimé de tout son cœur et malgré soi.
Pour peu que l’on ait goûté au bonheur de n’être plus à soi,
Et senti sa vie se révéler
Au contact d’un autre cœur

Naïm,
On peut mourir
Dans l’opulence ou la misère
D’un Amour trop fort
Dont on ne sait plus quoi faire

Naïm,
Je te le dis, je te l’écris
En Amour tous les hommes sont égaux

Thierry François

( 20 janvier, 2011 )

Si beau rêve!

 Si beau rêve! 1183940214C884Gf

Tôt levé ce matin, je regardais ce beau ciel bleu,  

 Je voyais sans voir, j’étais dans un beau rêve. 

 J’apercevais des anges aux grandes ailes bleues, 

 Bras tendus vers les humains, invitant à la trêve. 

 J’étais fasciné par cet espace empli de lumière, 

 Où beauté et sérénité devaient être coutumières. 

  Tellement doux de vivre en si belle compagnie, 

 Je me sentais bien, heureux de cette nouvelle vie. 

  Un nuage vint assombrir mes si belles pensées, 

 Les yeux ouverts, je retombais sur cette Terre. 

 Mon cœur battait fort, j’apercevais ma vallée, 

  Et redécouvrais à nouveau toutes ses misères.  

J’aurais aimé imaginer un monde de sagesse, 

 La réalité me faisait découvrir son arrogance.   

 Le mépris de l’autre et toutes ses bassesses,  

 Je devais revivre dans cette vie sans élégance. 

 C’est vrai, nous devons accepter nos faiblesses, 

 Vivre avec un pauvre cœur plein de sécheresse.

  Ne plus épancher nos larmes et notre tristesse, 

 Ne point déranger et retrouver notre petitesse.                                                                                               

Roman 

( 20 janvier, 2011 )

Les espaces vides

 Les espaces vides dans la vie 1-223

Ce qui participe à la beauté d’un paysage,
Ce sont les vides qui permettent de mettre en évidence,
Les espaces pleins que seuls nous valorisons.

Les espaces vides autour de nous,
Sont plus important en valeur d’espaces,
Que les espaces pleins
Qui font les essentiels
De ce que nous prenons comme centre d’intérêts.

C’est pourtant par les espaces vides
Que nous contournons les obstacles
Que représentent ces espaces pleins.

Grâce à ces mêmes espaces vides
Les espaces pleins peuvent
Croître en volumes, en hauteurs, en nombres,
Et lieux d’accueils.
Le vide absolu est dit sans vie. Les vides qui sont autour de nous
Sont pleins de pleins
Que nous ne percevons pas.
Insectes, poussières, lumières, odeurs, vents,
Chaleurs, vapeurs d’eaux, et de bien d’autres choses encore.

Alors, sachons voir ces vides
En déplaçant leurs lieux
En valorisant leurs états
Et tout ce qu’ils contiennent.
Car grâce à ces contenus
Nous pouvons évaluer ces contenants
Ces vides
Et leurs beautés
En apprenant à les identifier.

     Sam


 

|