• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 26 janvier 2011
( 26 janvier, 2011 )

Le beau jardin

 Le beau jardin

 

Le beau jardin fleuri de flammes
Le beau jardin fleu
ri de flammes
Qui nous semblait le double ou le miroir
Du jardin clair que nous portions dans l’âme
Se cristallise en gel et or, ce soir.

Un grand silence blanc est descendu s’asseoir
Là-bas, aux horizons de marbre,
Vers où s’en vont, par défilé, les arbres
Avec leur ombre immense et bleue
Et régulière, à côté d’eux.

Aucun souffle de vent, aucune haleine.
Les grands voiles du froid
Se déplient seuls, de plaine en plaine,
Sur des marais d’argent ou des routes en croix.
 

  Les étoiles paraissent vivre.
Comme l’acier, brille le givre,
A travers l’air translucide et glacé.
De clairs métaux pulvérisés
A l’infini semblent neiger
De la pâleur d’une lune de cuivre.
Tout est scintillement dans l’immobilité.
 Et c’est l’heure divine, où l’esprit est hanté
Par ces mille regards que projette sur terre,
Vers les hasards de l’humaine misère,
La bonne et pure et inchangeable éternité.
Émile VERHAEREN (1855-1916)

( 26 janvier, 2011 )

Etre amoureux

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

C’est oublier;
C’est se croire seul au monde;
C’est ne plus dire TU ou JE , mais dire NOUS;
C’est apprendre à se connaitre chaque jour un peu plus.
C’est remarquer ses défauts au fil du temps et les accepter.
C’est ressentir la chaleur , en ayant le corps frissonnant.
C’est le coeur battant lentement et rapidement à la fois.
C’est assumer votre histoire malgré les pensées des autres,
C’est perdre la tête lorsque l’éloignement vous pèse,
C’est comptempler son visage, sans se lasser,
C’est écouter l’autre parler , car sa voix vous perturbe,
C’est admirer ses gestes malgré que vous les connaissez par coeur,
C’est le regarder comme vous ne regarderiez personne d’autre,
C’est lire ses pensées avant qu’il ne vous les dises.
L’amour se nourrit de cela chaque jour.
L’AMOUR s’apprend et s’agrandit de jour en jour!

Poème écrit par NADIA

 http://chezcat.centerblog.net/rub-poemes–des-mots-de-la-vie-de-tout-les-jours.html

( 26 janvier, 2011 )

La doctrine de l’état de rêve

aufonddemesreves.jpg

La réalisation de l’état de rêve pour être Maya a été exposée ainsi:

…Abandonne toute peur.

Si le rêve est de feu,transforme-le en eau.

Si le rêve est de petits objets,fais-en de grands objets.

Si le rêve est de grands objets,fais-en de petits objets.

Ainsi l’on comprend la nature des dimensions.

Si le rêve est d’une chose unique,fais-en des multiples.

Si le rêve est de choses multiples,fais-en une chose unique.

Ainsi l’on comprend la pluralité et l’unité.

…Alors, en visualisant ton propre corps tel qu’il est vu dans l’état de

 rêve, comme une entité semblable à Maya, il deviendra ainsi.

Les sept livres de la sagesse du Grand Sentier

|